Air et Gaz

air_and_gas

Le charbon actif est utilisé depuis plus de 100 ans pour la filtration des gaz. La structure poreuse permet une très grande surface et l’activité de surface du carbone attire et retient les molécules, les éliminant ainsi du flux d’air. Les charbons imprégnés ont des réactifs chimiques appliqués de manière uniforme, dans toute la structure du charbon, de sorte que les contaminants spécifiques passant à travers le lit de charbon réagissent et sont ainsi éliminés.

La structure hautement microporeuse de nos charbons de noix de coco est particulièrement adaptée à l’élimination de petites molécules telles que les composés organiques volatils. L’activité est spécifiée de manière très précise pour une application particulière, et la densité élevée et la dureté assurent un lit robuste qui résiste à un usage brutal. Alternativement, dans les applications de filtration d’air de voiture ou de pièce, la grande pureté et la faible teneur en poussière permettent aux charbons d’être facilement incorporés dans un support stratifié, qui est ensuite plissé pour permettre une surface maximale et une chute de pression minimale. La large variété de traitements d’imprégnation disponibles élargit la gamme d’applications pour inclure de nombreux autres contaminants organiques et inorganiques.

Dans la conception du filtre à air, il est important d’équilibrer correctement l’exigence de maximiser la capacité de sorption de gaz tout en minimisant la résistance à l’écoulement. Nos charbons sont disponibles dans une très large gamme de distributions de tailles pour permettre au concepteur de filtres d’optimiser cet aspect.

Utilisations pour L’air et le Gaz

  • Purification de gaz dans les industries chimique et pharmaceutique
  • Élimination du mercure et d’autres contaminants des gaz de combustion
  • Filtres de protection collective pour navires, véhicules et bâtiments
  • Filtres à air d’habitacle et de pièce
  • Sorbonnes utilisées dans les universités, les écoles, les hôpitaux et les laboratoires industriels
  • Appareils de protection respiratoire tels que masques à gaz
  • Filtres à air comprimé pour air industriel ou respirable de haute pureté
  • Élimination des contaminants spécifiés pendant les opérations de production d’énergie nucléaire.

Dispositifs de contrôle des pertes par évaporation pour véhicules.